Music Canada

Gold/Platinum

Join Mailing List

Music Canada

Gold/Platinum

The Value Gap: Its Origins, Impacts and a Made-in-Canada Approach

This report explores an issue of critical importance to the current and future health of Canadian culture, our nation’s cultural industries, and the creators of our cultural works. It’s an issue rooted in a fundamental wrong – the failure to provide fair compensation to creators for the use of their works – that has a significant, direct impact on the livelihoods of Canadian artists who tell our stories in words, images and music. The issue is known as the “Value Gap.”

This report describes the Value Gap and its causes, and will demonstrate how it impacts artists, businesses and our nation’s cultural foundations, with a particular focus on music.

At the heart of this issue is the impact of the Value Gap on the creative middle class – the tens of thousands of talented people who seek to earn a decent living from their work, well outside the realm of superstars – who have been all but wiped out in a generation. In the music industry, virtually overnight, this once-thriving community of songwriters and performers has seen their chance of entering the middle class as professional musicians nearly vanish. The issues outlined in this report boil down to a troubling phenomenon that is occurring throughout our economy and society: wealth is becoming concentrated in fewer and fewer hands. In the creative world today, the vast majority of artists struggle to earn a living (as we shall see in the course of this report). Not so long ago, signing a recording contract with a record label (big or small) offered a realistic chance to become a full-time, professional musician, and enter the middle class. Contrasted to today, this path is now more akin to a lottery, with similar odds.

The gutting of Canada’s creative middle class is not an inevitability, and it is certainly no accident. It is the result of public policies that have become markedly outdated in the wake of rapid technological developments – the very forces that have created the Value Gap. Above all, this situation is readily fixable. As such, this report proposes a range of practical, forward-looking solutions tailored to Canada’s marketplace, institutions and legal framework.

Download Report

L’Écart de valeur : ses origines, ses impacts et une démarche faite au Canada

Ce rapport explore un enjeu qui revêt une importance capitale pour la santé actuelle et future de la culture canadienne, pour les industries culturelles du pays et pour les créateurs de nos œuvres culturelles. C’est un enjeu qui prend racine dans une erreur fondamentale – le refus de rémunérer équitablement les créateurs pour l’utilisation de leurs œuvres – qui a un impact significatif et direct sur le gagne-pain des artistes canadiens qui disent nos histoires dans des paroles, des images et des musiques. Cet enjeu porte le nom d’« écart de valeur ».

Ce rapport décrit l’écart de valeur et ses causes en plus d’en démontrer les impacts sur nos artistes, nos entreprises nationales et nos fondations culturelles, le tout en mettant un accent particulier sur la musique.

Au cœur de cette question, il y a l’impact de l’écart de valeur sur les créateurs de la classe moyenne – les dizaines de milliers de gens talentueux qui cherchent à vivre décemment de leurs œuvres loin du succès des grandes vedettes – qui a été pratiquement exterminée en une génération. Dans l’industrie de la musique, quasiment du jour au lendemain, cette communauté jadis florissante d’auteurs-compositeurs et d’interprètes ont vu disparaître presque entièrement leurs chances de se joindre à la classe moyenne comme musiciens professionnels. Les enjeux décrits dans ce rapport se ramènent à un phénomène troublant que l’on peut observer à la grandeur de notre économie et de notre société : la concentration de la richesse dans les mains d’une minorité qui ne cesse de s’amoindrir. Dans l’univers créatif d’aujourd’hui, la grande majorité des artistes peinent à gagner leur vie. Il n’y a pas si longtemps, la signature d’un contrat d’enregistrement auprès d’une étiquette de disques (grande ou petite) offrait à un artiste la possibilité réaliste de devenir un musicien professionnel à temps plein et d’entrer dans la classe moyenne. Aujourd’hui, le même parcours prend davantage l’aspect d’une loterie avec des probabilités de succès tout aussi minces.

L’éviscération de la classe moyenne canadienne n’est pas un phénomène inévitable, et elle n’est certainement pas l’effet du hasard. Elle est le fruit de politiques publiques qui sont devenues visiblement dépassées dans le sillage des développements technologiques rapides qui se sont produits – donc des forces qui sont à l’origine même de l’écart de valeur. Par-dessus tout, il s’agit d’une situation à laquelle on peut remédier rapidement. À cet effet, ce rapport propose une gamme de solutions pratiques et prévisionnelles qui sont faites sur mesure pour le marché, les institutions et le cadre juridique du Canada.

Télécharger le rapport

This website made possible with the support of the Ontario Media Development Corporation.